Pierre FANIEST

À vingt ans, Pierre Faniest, blessé de guerre, redécouvre la vie et la peinture dans l’atelier de Fernand Léger. Entre le maître et l’élève s’établit une entente favorisée par les progrès du jeune peintre. Tous deux sont attirés par la lumière et l’"aura" de Biot. Léger y fait de la céramique. Pierre s’y marie, poursuit son chemin et devient l’un des pionniers de l’"École de Nice". Ce récit personnel apporte un éclairage neuf sur un paysage artistique traversé par Picasso, Chagall, et animé par la dynamique Nadia Léger, fondatrice du musée consacré à son mari à Biot

Accueil    Auteurs    Événements   Commande    Presse